Annonces - Flashs d'information - Brèves

ActivitY’ – 40 entreprises à la convention d’affaires Busin’ESS

logo-Busin'ESS-petitJeudi 5 juillet, le club des entreprises de l’économie sociale et solidaire Busin’ESS a réuni 40 entreprises yvelinoises – grands groupes, TPE et PME et structures de l’économie sociale et solidaire- pour une convention d’affaires autour des achats socialement responsables.

L'avenir incertain du Domaine de Villarceaux

Le domaine de Villarceaux rouvre ses portes ce week-end, alors que l’inquiétude grandit concernant son avenir. Le site participe activement à la Journée européenne des métiers d’art - en accueillant des spécialistes du papier - samedi et dimanche. Un rendez-vous séduisant, mais le reste de la saison culturelle 2018 est beaucoup moins fourni que les années précédentes. Montré du doigt par la présidente Valérie Pécresse (LR) dès son arrivée à la tête de la région, le domaine semblait avoir bénéficié d’un sursis. Ce n’est apparemment plus le cas… L’heure est à l’économie.

Exit les visites guidées. La découverte de ce lieu unique via un guide-conférencier n’est plus proposée gratuitement. Plusieurs manifestations importantes ont aussi disparu du calendrier. L’ouverture ayant été organisée tardivement, la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques est passée à la trappe. Les représentations de théâtre et le salon de l’ours et de la poupée ont connu le même sort. Le « patrimoine gourmand », grand marché du terroir organisé en septembre, a disparu également, au grand dam de l’association des Amis du domaine de Villarceaux. « C’était notre plus gros rendez-vous, cela marchait très bien, déplore Patrick Monin, son président. Cela nous permettait de financer les féeries de Noël ». Car la plupart des animations proposées à Chaussy vivent en réalité grâce aux bénévoles. « Le domaine commence à être connu, Villarceaux est le point de rassemblement de beaucoup de compétences et de bonnes volontés, ce serait dommage que cela s’arrête », confie Patrick Monin. Malgré les doutes, l’association ne ménage pas ses efforts.

« Villarceaux c’est la Belle au bois dormant »

Les élus, de leur côté, crient à la catastrophe. Si la région se retirait de la gestion du site, son propriétaire, la fondation Charles Léopold Mayer, le mettra très probablement en vente. « Villarceaux disparaîtrait de la carte », s’inquiète Marc Giroud maire (LREM) de Vallangoujard et président du parc naturel régional (PNR) du Vexin en faisant allusion à une probable privatisation. Le PNR a déjà pris une motion pour interpeller la région, et Marc Giroud assure aborder le sujet chaque fois qu’il croise Valérie Pécresse. Il défend en outre une meilleure utilisation de ce domaine « trop peu connu ». « Villarceaux c’est vraiment la Belle au bois dormant, nous serions très heureux de nous impliquer pour le réveiller. »

De son côté, le conseil régional se refuse à donner plus de détail sur ses intentions. « Un rapport de la Cour des comptes est en cours à ce sujet », se borne-t-on à rappeler. « Nous nous appuierons sur les conclusions de ce rapport pour décider de l’avenir de Villarceaux. » (source : http://www.leparisien.fr )

 

Reportage France 3 sur Villarceaux du 8 Avril

Internet - UFC-Que Choisir

Internet constitue un service essentiel qui doit être accessible à tous dans de bonnes conditions de qualité. Or, une étude de l’UFC-Que Choisir met évidence de nombreux phénomènes inquiétants, aussi bien concernant la qualité de l’Internet sur le territoire que les menaces inflationnistes pesant sur le marché de l’Internet fixe.
Lire la suite et télécharger l'étude (pdf de 51 pages) sur le site UFC-Que Choisir

Choisir son fioul

L’inscription à l’opération est gratuite et sans engagement et se fait via le site choisirsonfioul.fr.

Elle permet de recevoir une offre personnalisée sur la base de l’offre lauréate qui résultera des appels d’offres lancés aux différents distributeurs locaux (petite et moyenne entreprise, grande distribution, groupes pétroliers) participants.

GPSEO : un contrat pour 200 projets ruraux

Les élus de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO), qui regroupe 73 communes en vallée de Seine, dont 43 ont moins de 2 000 habitants, ont voté leur contrat de ruralité au dernier conseil communautaire. Ne restait plus qu’à signer avec l’Etat ce document qui formalise l’injection de subventions pour des projets ruraux. Ce que le préfet et les représentants d’institutions et associations, partenaires du contrat ont fait aux Alluets-le-Roi la semaine dernière.

« Nous avons compilé plus de 200 projets sur les trois prochaines années, six pourront être intégrés dans ce contrat pour l’année 2017 », annonçait Sophie Primas (LR), première vice-présidente de GPSEO, le soir du vote. Avant de rassurer ceux qui craindraient de ne pas en bénéficier : « Un certain nombre de projets ne seront pas financés par ce contrat de ruralité mais par d’autres dispositifs. »

Aux Alluets-le-Roi, les maires des villages étaient peu à avoir fait le déplacement. « Je veux saluer la méthode d’élaboration de ce contrat de ruralité, et la gouvernance que vous avez proposé », a tenu à féliciter Bruno Caffin (SE), le maire de Brueil-en-Vexin et président du Parc naturel régional du Vexin.

Source : http://lagazette-yvelines.fr

Buchelay - Centre commercial géant en 2020

Le futur ensemble commercial de Buchelay proposera des enseignes et des espaces de détente. Une trentaine d'enseignes installées sur 28 000 m de surface verront le jour d'ici trois ans sur la zone des Graviers. Un projet qui effraie les commerçants de Mantes-la-Jolie.

Ampoules gratuites

Le bon plan pour des ampoules gratuites a évolué. Grâce à la loi « transition énergétique » du gouvernement, chaque foyer éligible peut désormais commander gratuitement 5 LED offertes (ou 15 pour seulement 1€, ou 25 pour 2€).

Comment ? En s’appuyant sur l’article 30 de la loi de Transition Energétique qui permet un financement par Objectif EcoEnergie. Pourquoi ? Pour faire connaitre la technologie LED et permettre des économies d’énergie importantes. Pour qui ? Pour les particuliers qui rentrent dans les critères de revenus.

Éclairages urbains et sécurité

Extinction des éclairages urbains pour économie d’énergie sans risques pour la sécurité

Si un doute était émis quant aux risques qu’implique l’extinction des éclairages urbains à certaines heures dans le cas d’économie d’énergie, une étude prouve que cela n’entraîne pas de danger de sécurité.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.